du 5 au 27 Novembre 2016
menu
nu-divin-n6

Nus Divins – Hommage à la Peinture Italienne

La naissance des Nus Divins résulte d’une recherche approfondie sur les infinies variations de lumière sur les corps. Inspiré par l’esthétique et le luminisme picturale italien, Ronald Martinez réalise dans la pénombre, avec une seule source de lumière placée sur la gauche, les trois premiers nus de sa série à Paris en 2012. La beauté du clair-obscur obtenu n’est altérée par aucune retouche informatique. Les nuances de lumière viennent redessiner les contours des corps et sublimer les carnations, créant des oeuvres d’une réelle force esthétique et d’une grande richesse sensorielle. Charmé par la qualité et l’innovation de ce travail, le galeriste Maurizio Nobile invite le photographe à poursuivre ses recherches dans son studio photo de Bologne. Ce voyage ancre d’autant plus l’inspiration de l’artiste en Italie. Les douze peintures photographiques qu’il réalise à Bologne évoquent les innovations picturales des grandes maîtres de la Renaissance, que ce soit le claroscuro du Caravage et de Cagnacci ou bien encore la palette de Velasquez. Les corps y sont mis en scène dans une nudité gracieuse aux accents divins. Lors de la dernière étape de création, Ronald décide de s’associer à Maître Choï, le tireur d’Helmut Newton. Cette collaboration donne naissance à des tableaux où la frontière entre peinture et photographie devient perméable.

 

cover-ibrahim-maalouf-kalthoum

Leave a reply